L’achat en nue-propriété, un investissement rentable

La nue-propriété accorde à celui qui le détient un droit réel principal. Il lui confère le droit d’abusus, c’est-à-dire celui de disposer de la chose, mais l’usus et le fructus restent à la disposition de l’usufruitier. Depuis quelque temps, le sujet sur l’investissement en nue propriété ne cesse de resurgir. Cette technique se base sur le principe de démembrement du droit de propriété qui confère à l’usufruitier la gestion du bien jusqu’à extinction de la période d’usufruit (15 ans en règle générale).

Une réduction de prix considérable

achat-en-nue-proprieteLe premier avantage de l’investissement en nue-propriété est la remise de prix. Dans le cas d’espèce, il est possible d’acquérir le bien pour la moitié de sa valeur en pleine propriété. Un bien qui aurait été difficilement accessible en cas d’achat en pleine propriété devient plus accessible en nue propriété. Lorsque l’acheteur décide d’acheter un bien en nue-propriété, il a la possibilité de retrancher une partie de la valeur de celui-ci (valeur de la nue-propriété et valeur de l’usufruit) et ne payer que la nue-propriété. A charge pour le bailleur de payer le reste. Pour que l’investissement puisse se faire, le nu-propriétaire s’engage pour la durée de l’usufruit à ne pas utiliser le bien ni percevoir de loyer. En contrepartie, l’usufruitier devra entretenir les lieux et payer les taxes foncières y afférentes.

Une location sans condition

une-locationPendant la période de 15 ans, le nu-propriétaire « loue » en quelque sorte le bien sans recevoir de loyer. Au terme des 15 ans, l’usufruitier perd ses droits et devra remettre le bien en l’état au nu-propriétaire. Ce dernier récupère alors la pleine propriété du bien, et ce, sans formalité ni frais. Une fois la pleine propriété récupérée, il pourra le mettre en vente, ou le remettre en location ou décider d’occuper les lieux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *