Immobilier : développement du marché du lux

A l’issue du bilan 2016 sur le secteur immobilier, plus de 800 logements ont pu être vendus à une valeur plus qu’importante allant au-delà d’un million de dollars. Ce domaine gagne son ampleur, sachant que la transaction tend souvent vers le haut. La hausse touche les 20 %, un résultat qui est sensiblement égal à celui de 2015. Nombreux d’entre ces logements vendus sont situés à Ville-Marie, à Mont-Royal, à Outremont et à Westmount. Dans les parties en dehors de ces territoires, l’immobilier de luxe est situé au bord de l’eau.

Des unifamiliales luxurieuses et copropriétés

immo-luxe-montrealPrès de 700 luxurieuses unifamiliales ont été vendues à plus d’un million d’euros avec un prix dépassant les 13 millions de dollars. Les bâtiments secondaires faisaient, bien évidemment, partie de cette vente. A noter que l’ancien immobilier de la célèbre chanteuse Céline Dion a pu être vendu à prix très cher, ce qui le classe parmi les deux premiers rangs des plus onéreux immobiliers en 2016.
Environ 26 % des transactions allant au-delà de 3 millions de dollars concernaient les copropriétés. Elles se situent à Ville-Marie. Il faut noter que les 4 immobiliers les plus onéreux qui sont vendus de janvier à novembre se trouvent dans l’immeuble du Ritz-Carleton.

Des propriétés de luxe hors Montréal

immo_luxeMontréal n’est pas l’unique ville où des logements de luxe ont pu être vendus avec un prix exorbitant en 2016. D’ailleurs, les deux immobiliers les plus onéreux sont nichés loin de cette île. Selon les chiffres plus d’un quart des logements vendus à un prix dépassant le 1 million se trouvent en dehors de Montréal.

En tout, le marché du luxe a pu connaître une réelle réussite en 2016. Les résidences faisant partie des logements luxurieux vendus à partir de 1 M$ ne cessent pas d’augmenter en nombre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *